Se relier au Vivant en soi et autour de soi

Écouter la musique des plantes, c’est bien. Mais comment décoder leurs messages ?

Les enfants savent, eux. Ils parlent avec des amis invisibles. Nous, les adultes rationnels, nous avons oublié, fermé ce canal de connexion au sensible.

Pourtant, il n’est pas très compliqué de réouvrir cette porte, de nous réapproprier notre part de « nature », de « sauvage ».

Parfois, c’est inconfortable de recommencer à écouter cette petite voix intérieure qui nous invite à bousculer notre quotidien, à sortir de notre zone de confort, à nous déconnecter des diktats de la société de consommation et des pressions sociales, pour nous permettre d’être enfin « soi-même » !

Écouter les plantes et le Vivant, s’écouter soi-même : deux choses pas si différentes en réalité. En ouvrant ce canal, c’est d’abord vous que vous allez entendre. Aimez-vous ! Vous êtes formidable ! Acceptez votre vulnérabilité, elle est un cadeau. Remerciez votre mental, votre ego pour leur précieux travail, puis poussez-les un peu de côté pour laisser la place au sensible, à l’intuition, à votre Esprit intérieur (comme l’appelle Sonia Choquette dans son magnifique livre « La réponse est simple »).

Ensuite, … difficile de l’écrire en quelques mots sur un site internet … Je vous invite à venir le vivre à l’un de nos ateliers.

Des dates sont en préparation. Si cela vous intéresse, contactez-nous, cela accélérera l’accouchement 😛 (Ah, rien de tel que l’ocytocine !)